Les seintinelles : Haut les seins !


Pour le premier article de ce nouveau blog je tenais à vous parler d'un projet qui me tiens à cœur : Les seintinelles.

Mais c'est quoi les seintinelles ? C'est l'occasion d'intégrer une super brigade, de faire partie d'un réseau silencieux de combattants, d'être un héros des lolos (et de pleins d'autres bouts du corps). Et pour cela point besoin de savoir se battre comme Ziva David, de titiller la souris comme un anonymous ou d'avoir le sens de la déduction du mentaliste. Non, il suffit de s'inscrire sur leur site et toi aussi, à ta manière, tu aideras à fighter sa gueule au cancer.

Non ne fuit pas à l'idée de faire partie de la recherche ! Ici pas question d'avaler des pilules ni de se faire tâter le mamelon. L'objectif est uniquement de réunir des pools de volontaires à qui on pourra proposer des études (questionnaires, entretiens téléphoniques...) auxquelles on peut, bien entendu, refuser de participer (et personne ne viendra vous jeter des cailloux dans votre rue). Et cela dans l'hypothèse que tu correspondes aux critères de la recherche en cours (donc n'accours pas telle une femen en pleine canicule devant ton écran, peut-être que personne n'aura jamais besoin de toi). En résumé, si t'es une girl qui a eu un cancer, tu les intéresses. Si tu connais quelqu'un qui a eu un cancer tu les intéresses aussi. Si tu connais personne et que tu n'as jamais eu de cancer... ben tu les intéresses quand même. Bienvenue dans le club fermé de l'échantillon témoin ! Celui un peu chiant à trouver pour les médecins vu que les gens pas malades viennent rarement les voir... Et si t'es un mec ? Pour l'instant les études portent uniquement sur les cancers des femmes, mais ramènes tes fesses quand même, parce que tu peux toujours leur servir dans leurs études psycho-sociales.

Et parce que eux sont un peu meilleurs que moi en communication sur leur projet, voici leur petite vidéo explicative 

Et le lien vers le site pour farfouiller dedans et avoir toutes les explications nécessaires : https://www.seintinelles.com/


Enfin, les seintinelles proposent ce qu'on appelle des "sciences collaboratives". Pour cela il est possible de télécharger (gratuitement) un petit jeu sur tablette ou sur smartphone et compter des cellules, évaluer leurs couleurs... L'idée est d'aider les chercheurs en analysant des images de cellules cancéreuses de la vessie ou du poumon. Rien de cracra dans ces images, on ne voit que des cellules (et pas des morceaux dégueulasses comme sur les paquets de cigarettes). Alors c'est sur, ce n'est pas le prochain candy crush, mais c'est un peu plus valorisant que de dégommer les bonbons de chez King.


J'espère qu'avec tout ça toi aussi maintenant tu auras l'envie de devenir une seintinelle (et de pourrir ton entourage pour qu'ils le fasse aussi !). Parce que c'est facile, c'est gratuit, et ça peut rapporter gros (c'est donc encore plus fort que le loto). Et si tu te dis que l'altruisme c'est pas dans ton karma, fais le par égoïsme. Plus d'une femme sur 8 sera touchée par un cancer, alors ton implication c'est peut être la petite goutte d'eau aujourd'hui qui va sauver tes boobs dans 10 ans.

Écrire commentaire

Commentaires : 0