Shopping bio : Supersec et croquants au sésame

 

 

 

Des champignons, algues, infusions, fruits et autres plaisirs sucrés... ben... supers secs.

Il y a quelques jours Hélène du blog Keskonmangemaman ? partageait un lien pour recevoir des échantillons de la gamme Supersec. Je ne connaissais pas du tout, mais vu que je suis curieuse et jamais contre boulotter des nouveaux machins, je me suis dis Bingo ! (expression non assumée en public). De toute façon c'est bio, ça ne peut pas être trop mauvais pour la santé (si on part du principe que la belladone par exemple, même bio, on en fait pas de la tisane). J'ai donc jeté mon dévolu sur "le croquant de sésame".

Et si toi aussi tu veux goûter leurs produits, tu peux aller ici sur leur site demander un échantillon.

Je l'ai reçu assez rapidement et voici mon verdict !

  • L'emballage : Je suis assez sensible à l'aspect écologique du sujet. Je peux ne pas acheter un article parce qu'à un moment un gars du marketing sous cocaïne à entendu Krishna lui ordonner de coller du plastique partout, sur plusieurs couches. Là on en est loin, des petits sachets en papier avec juste une petite fenêtre en plastique pour voir l’intérieur.  Pas d'emballage individuel à l'intérieur, pouceverslehaut. Les champignons sont mêmes dans des cartons "aveugles" (ils le vivent bien).

 

  • La composition : Le sachet annonce clairement la couleur avec du bio sans gluten. Je jète quand même un coup d'oeil pour vérifier si je dois croiser les doigts et rester 30 minutes sous la surveillance d'un adulte ou si c'est safe... 67% de graines de sésame, du sucre de canne, du glucose, du miel et de la vanille, le tout bio. Et c'est tout. Pas de koh lanta alimentaire pour ce coup ci. Pas d'huile de palme non plus, un bon point pour les petits en-cas.

 

  • Le goût : Ce n'est pas du tout ce à quoi je m'attendais. Dans ma tête j'allais manger la nougatine toute fine qu'on trouve dans les restaurants asiatiques. Que nenni ! (non assumée non plus). Déjà la consistance surprend, parce que le croquant au sésame, il n'est pas si croquant, on le déchire plus qu'on ne le casse. Exit mes idées de l'insérer en "surprise" dans mes mousses. Passé le premier étonnement, en fait j'aime bien. Et puis en petit goûter "nomade" ça évite que l'épreuve du sac à main ne le casse en touts petits morceaux. Et après avoir tout grignoté je me dis qu'à choisir entre cette consistance et du croquant, ben je  garderais cette version. Et heureuse surprise c'est beauuucoup moins sucré que la nougatine, du coup ça à le gout du sésame, ce qui tombe bien vu que j'adore ça (et on peut partir du postulat que si tu n'aimes pas le sésame, tu ne choisiras pas le "croquant au sésame dans la liste. Ou alors c'est que tu cherches les difficultés). L'autre avantage du côté peu sucré (en dehors de la lettre de remerciement de mes hanches) c'est que j'en ai mangé un morceau avec plaisir et que j'ai laissé le reste pour plus tard (où je l'ai mangé aussi avec plaisir). Généralement je suis plutôt du genre "je l'ouvre je le mange" devant un paquet de gâteau... 

 

  • L'originalité : L'expérience ayant été bonne, je suis allée faire un tour sur leur site voir leur gamme. Je m'attendais à des dattes, des abricots et des noisettes, comme d'hab. Mais pas du tout ! Pleins de produits différents, exotiques, sucrés, salés, des champignons, des plantes, des infusions, du kouskous, des boutons de roses..., et un paquet que j'ai envie d'essayer soit tels quels, soit à intégrer dans des recettes... Et de jolis coffrets originaux pour des cadeaux !

 

  • Le concept de fond : L'idée générale est donc de vendre du produit déshydraté. Mais pourquoi me direz vous ? Monsieur Supersec est-il hydrophobique ? Sa religion interdit-elle l'eau ? A-t-il vu un article dans public disant que Kate Moss ne s'alimente plus que d'algues séchées ? Point du tout, la raison est un peu plus sérieuse. Monsieur Supersec aime la planète, l'environnement et veut participer au grand effort (qui devrait être) collectif pour ne pas faire n'importe quoi. Il nous explique donc que la déshydratation à deux principaux avantages : Elle garde le goût et les apports nutritifs du produit tout en permettant de le conserver dans le temps. Les transports de produits déshydratés coûtent forcement beaucoup moins cher puisqu'ils prennent beaucoup moins de volume, et déplacer de l'eau, c'est un peu couillon (à Toulouse ce n'est pas un gros mot).

En conclusion, j'ai eu un vrai coup de cœur pour eux. J'avoue que pas mal de produits me font de l'oeil, comme les champignons, les kouskous ou les algues, d'autant plus que je viens de m'apercevoir que pour chaque achat de produit, il y a (apparemment) une recette livrée avec. Ça évitera donc les produits uuuultra originaux qu'on achète sur un coup de tête (ou de foudre, au choix) et qui finissent leur vie au fond d'un placard faute d'idée de comment les utiliser (j'ai des noms !). Si je me lance, je vous dirai ce que ça a donné une fois cuisiné ! Et si vous vous lancez, n'hésitez pas à me faire un retour.

PS : Je vous aurai bien montré à quoi ça ressemble, mais tout a mystérieusement disparu avant l'arrivée de l'appareil photo... Voici tout de même son cousin, bientôt en vente, et qui a l'air encore plus addictif....

Et si vous voulez rester au courant de mes petites aventures, rendez vous sur la page facebook du blog ;) ou laissez nous votre mail !

Écrire commentaire

Commentaires : 0